Fédération de Paris

Fédération de Paris
Accueil
 
 
 
 

Mobilisation pour la santé

Le trou de la sécu réduit mais à quel prix ?

Les maternités explosent, les urgences ne désemplissent pas, les déserts médicaux s’étendent dans les quartiers populaires de Paris et les cités de banlieue, mais Mme Touraine, ministre de la santé, se vante d’avoir réduit le trou de la Sécu, non pas en faisant respecter son financement solidaire mais en amputant les prestations, dans la droite ligne de la politique libérale menée depuis dix ans par Sarkozy puis Hollande. Vingt mille emplois sont condamnés à disparaître dans le secteur, les RTT ont été supprimées, les ARS s’asseoient sur la démocratie en santé, au détriment de la sécurité et de la qualité des soins comme de la santé mentale du personnel lui-même, aujourd’hui sujet au burn out, voire au suicide.
Tout ça simplement pour tenir l’objectif inscrit dans le « pacte de responsabilité » concédé au MEDEF : couper 3,5 milliards d’euros dans le budget de la santé publique d’ici 2018. L’objectif est d’étouffer à petit feu l’hôpital public pour favoriser la privatisation de la santé, plus chère pour l’usager, mais qui peut rapporter gros à quelques actionnaires...