Fédération de Paris

Fédération de Paris
Accueil
 
 
 
 

Appel pour une reconquête de la fonction publique

Sous l’action de la Révision générale des politiques publiques (RGPP), avec le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, la généralisation du nouveau management public (NMP) et les restructurations destructrices, la fonction publique  est de moins en moins en mesure d’assurer ses missions  de service public en réponse aux attentes des citoyens. Les services publics sont progressivement et profondément déstabilisés et certains territoires en sont désormais dépourvus. Tous les pans de la fonction publique sont touchés : l’Etat, l’hospitalière et la territoriale. Les services de proximité de l’État sont réduits à leur plus simple expression. La réforme des collectivités organise un remodelage institutionnel complet pour promouvoir la compétitivité des territoires. L’existence de la commune est menacée au profit d’intercommunalité imposée autoritairement par l’Etat. Elle introduit de grandes inégalités entre les métropoles et  les zones délaissées (rurales, banlieues). La loi hôpital patient santé territoire (HPST) introduit une logique marchande dans la santé avec la remise en cause des structures hospitalières de proximité. Le Gouvernement actuel oppose la population aux fonctionnaires, en les désignant comme des boucs émissaires (ex du  jour de carence instauré en cas de maladie …) alors que ceux-ci vivent en plein la politique de régression sociale. La dette sert de prétexte pour justifier le gel des salaires, la non revalorisation du minimum fonction publique qui conduit à l'écrasement de la grille de rémunération. Pour la reconquête de la fonction publique, un gouvernement de gauche arrivant au pouvoir en 2012 doit stopper immédiatement la révision générale des politiques publiques (RGPP), remplacer chacun des départs en retraite, engager un plan d’urgence pour créer les emplois dans les secteurs où les besoins ont les plus criants.Le rôle et la place de la fonction publique, comme facteur de développement des services publics, répondant de façon durable aux besoins de la population, doivent être réaffirmés par des mesures législatives, après débat public.