Fédération de Paris

Fédération de Paris
Accueil
 
 
 
 

Le Front de gauche engage la Région pour un TZen public

Lors de la Commission permanente du Conseil régional du 20 octobre, les élu-e-s du Front de gauche, Gabriel Massou et Pascale Le Néouannic, ont obtenu que le président du Conseil régional et du STIF agisse pour que l’exploitation des TZen 3 et 5 soit confiée à l’opérateur public historique, la RATP.   Le TZen est un nouveau type de bus circulant en site propre, dont la 1re ligne (Sénart-Corbeil) a été lancée dès juillet dernier. Lors des Conseils d’administration du STIF de juillet et d’octobre, Laurence Cohen et Christian Favier, administrateur-rice-s Front de gauche du STIF, avaient demandé, notamment au travers d'un vœu, que le lancement du TZen ne soit pas l’occasion d’une mise en concurrence néfaste.   En effet, les TZen 3 et 5 reprennent en grande partie des lignes dont la RATP est exploitante jusqu’en 2024. Au prétexte du règlement européen OSP, le STIF voudrait ouvrir ces lignes à la concurrence, avec le risque fort qu’un exploitant privé soit retenu, au détriment de l’opérateur public RATP.   Pour les élu-e-s Front de Gauche, cette mise en concurrence prépare une privatisation des transports qui aurait des conséquences extrêmement négatives en terme de qualité de service, d’accessibilité aux publics et de sécurité. L’exemple des pays voisins qui ont livré leurs transports au privé le prouve chaque jour.   C’est le sens de l’amendement adopté, à notre initiative, à l’unanimité, qui mandate le Président pour « agir au sein du STIF, en s’appuyant sur une expertise juridique et sur la saisine de la Haute autorité de la concurrence, afin d’inscrire l’exploitation par la RATP des TZen 3 et 5, dans le contrat STIF-RATP en cours de négociation. »   Au-delà du débat juridique, c’est un choix politique que le STIF doit faire : le choix de l’entreprise publique pour assurer la meilleure qualité possible aux usagers du TZen. Les élu-e-s Front de gauche seront particulièrement attentifs à la mise en œuvre de cet amendement et à l’inscription des TZen 3 et 5 dans les contrats STIF-RATP dès la fin de l’année.  

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.